Actualités locales

Après sa vidéo polémique sur les nordistes, nous avons interrogé « Monsieur Alex »

13 mars 2018 à 14h49 Par T.D.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube

Sur les réseaux sociaux, les critiques s’abattent sur « Monsieur Alex », auteur d’une vidéo qui ne passe pas du tout auprès des nordistes. Le youtubeur a tendu le micro à des passants parisiens en leur posant une simple question : « quelle image avez-vous des gens du Nord ? ». Alcooliques, consanguins, incestueux…les clichés ne manquent pas. Pourtant, le youtubeur, lui-même nordiste, voulait dénoncer ces stéréotypes. Interview.

- Comment vous vivez cette « polémique » ?

« Je suis carrément étonné de l’ampleur que cela a pu prendre. Il y a des menaces qui ne passent pas. J’ai même reçu des menaces de morts. Surtout que la plupart des gens n’ont pas compris que j’étais moi-même du Nord (ndlr : Monsieur Alex a grandi dans un petit village près de Douai, avant d’étudier à Lille). Je suis revenu à Lille depuis septembre car clairement je n’aimais pas Paris, je ne m’y sentais pas bien. »

- Pourquoi avoir fait cette vidéo ?

« J’ai vécu à Paris pendant deux ans. Même si c’était gentillet, ce genre de clichés revenait souvent dans les discussions avec mes amis. "Toute façon vous êtes consanguins, vous avez l’habitude de boire…" Ça m’a donné l’idée de faire cette vidéo. Ce n’était pas pour me moquer des nordistes mais justement pour dénoncer les clichés. »

- Sauf que dans la vidéo, vous laissez la parole aux gens sans les contredire…

« Le but de la vidéo était de ne pas influencer les gens. Je leur ai laissé dire ce qu’ils voulaient. Il n’y pas de montage pour faire du buzz ou quoique ce soit. Ce sont les vrais avis que m’ont donné les gens. Moi-même, j’étais très étonné. Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de clichés qui ressortent. »

- Vous dites que l'objectif de cette vidéo était de dénoncer les stéréotypes. Pourtant, on a l'impression que c'est tout l'inverse...

« Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il s’agit de la première d’une série de plusieurs vidéos. La suite sortira vendredi, avec les mêmes personnes interrogées, où je leur donne des personnalités venues du Nord. Laurent Delahousse, Bernard Arnault, Normann…l’idée, c’est de montrer que le Nord, ce n’est pas que Ribéry et Dany Boon. Dans la troisième vidéo, je leur fais parler le ch’ti en leur expliquant qu'il s'agit d'une vraie langue, que ce n’est pas péjoratif ! »

- Vous comprenez que certaines personnes ont pu se sentir blessé ?

« Oui, je comprends complétement que les gens qui ont vu cette vidéo ont pu se sentir mal. Mais je ne comprends pas la haine et les messages que j’ai pu recevoir. Heureusement, ce n’est pas la majorité. »

- Qu’est-ce que l'on vous reproche dans ces messages ?

« La plupart m’insulte de "parisien de merde", et que si je viens dans le Nord, on va me tabasser ou me tuer. Sauf que je suis déjà dans le Nord et j’y vis depuis pas mal d’années ! Les gens n’ont pas compris que j’étais de la région. J’aurais peut-être dû insister dessus. Au début je répondais car cela me touchait vraiment beaucoup. Maintenant, je laisse couler. »