Actualités locales

Epidémie de rougeole : appel à la vaccination

14 février 2018 à 11h35 Par M.J.
Face à la recrudescence de cas de rougeole en France, et après le décès d'une jeune femme à Poitiers, le ministère de la Santé appelle toute personne non vaccinée à le faire.

A Poitiers, une femme de 32 ans est morte, elle n'était pas vaccinée contre la rougeole et a contracté la maladie en accompagnant son père aux urgences d'un hôpital.

Le nombre de cas de rougeole est en augmentation en France, c'est pourquoi les autorités sanitaires appellent à la vaccination du plus grand nombre.

La rougeole est une maladie due à un virus qui se transmet très facilement par la toux ou les éternuements. Une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes !

La rougeole se manifeste par une fièvre montant rapidement avec une toux de plus en plus marquée, un écoulement nasal, les yeux rouges qui pleurent, un malaise général. Après trois-quatre jours de fièvre élevée, l'éruption cutanée commence, d’abord au niveau de la tête pour s’étendre sur le corps. La maladie aiguë dure une bonne semaine et occasionne une grande fatigue. Il n’existe pas de traitement spécifique du virus de la rougeole et la plupart des personnes atteintes guérissent en deux à trois semaines, seulement des complications peuvent survenir, jusqu'à provoquer la mort ou de possibles séquelles.

La vaccination seul rempart contre la maladie

Selon la Direction Générale de la Santé et le Ministère des Solidarités et de la Santé, tous les enfants et adultes jeunes doivent être vaccinés contre la rougeole. C’est une vaccination très efficace qui protège de la maladie dans près de 100% des cas après 2 doses de vaccin.

Pour les adultes, une vaccination de rattrapage a été mise en place chez toute personne née depuis 1980.