Ham (80) : un banquier volait ses clients, il est condamné

Capture d'écran Google Street View
11 juillet 2018
Par M.J.
Dès la découverte des faits en 2016, la banque a remboursé les clients lésés. Désormais c'est l'ancien banquier qui doit rembourser la banque de quelque 68.000€

L'homme de 40 ans a été licencié pour faute grave et il vient d'être jugé coupable de vols répétés sur les comptes de trois clients particulièrement vulnérables.

Lui-même pris à la gorge par des dettes, l'ancien agent bancaire de la Caisse d'Epargne a vu comme ultime solution à ses déboires, le retrait de sommes sur les comptes de certains de ses clients.

Pour tenter de rester le plus discret possible, il a d'abord choisi ses victimes. En l'occurrence une vieille dame très malade, un malade de Parkinson et un homme handicapé, amputé des deux jambes.

Il a fait cesser l'envoi de relevés de comptes papier à leurs domiciles et a édité des cartes de retrait temporaires pour pouvoir retirer du liquide leurs comptes. En multipliant ainsi les débits d'un maximum de 1.500€, le banquier a finalement retiré quelque 68.000€ en 2015 et 2016.

C'est finalement la tutelle d'une des victimes qui s'est inquiétée de ces mouvements d'argent pour le moins mystérieux et qui a donné l'alerte.

Immédiatement, la Caisse d'Epargne a remboursé les trois clients des sommes qui avaient été volées par son employé, et a licencié l'individu en question.

Désormais il est condamné à rembourser la banque des 68.000€ en question, et écope de 8 mois de prison avec sursis.