Lens : clap de fin pour la piscine municipale

Capture écran Google Street View
17 avril 2018
Par I.D.
Dans un communiqué publié hier, le maire de Lens Sylvain Robert a annoncé la fermeture définitive pour raisons de sécurité de la piscine olympique. Dorénavant, la ville envisage de reconstruire un nouvel équipement.

Inaugurée en 1966, la piscine olympique de Lens, située rue Robert Schumann, a été définitivement fermée ce week-end pour des raisons de sécurité. Hier, le maire Sylvain Robert a expliqué sa décision dans un communiqué. L'élu s'est notamment basé sur le diagnostic complet de l'équipement qui a été achevé vendredi dernier. Un rapport qui avait été demandé par la ville après une fermeture provisoire le 7 septembre 2017. A cette époque, des morceaux du plafond du grand bassin s'étaient détachés. 

Selon le maire de Lens, « le diagnostic effectué qui a été rendu aux services de la ville met en lumière des risques avérés : bassins dégradés, béton friable, problématique du faux-plafond, éventuelles corrosions, filets actuels plus suffisants en termes de sécurité, façade extérieure dégradée. » Des conditions qui expliquent la mesure de fermeture. 

La reconstruction d'un nouvel équipement ?

Selon ce rapport, rénover la piscine actuelle pour une réouverture à court terme coûterait 8 millions d'euros à la ville de Lens. Tout ça, sans garantie de pérennité. Sylvain Robert préférait qu'un nouvel équipement soit reconstruit. Selon les estimations, la reconstruction d'une piscine olympique pourrait coûter de 35 à 40 millions d'euros. Seule, la ville de Lens ne pourra pas assumer un tel projet. Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, s'est déclaré en faveur d'un nouveau centre aquatique. Un dossier pourrait être rapidement monté pour trouver de potentiels financeurs.

Reste désormais à savoir où sortira de terre cette nouvelle piscine. Et où les 260 000 visiteurs annuels de l'ancien bassin vont pouvoir à nouveau enchaîner les longueurs.