Saint-Pol-sur-Mer : huit ans de prison pour la mère de famille dont le bébé est mort de faim

17 mai 2018
Par M.D
La mère est accusée d'avoir privé de soins et d'aliments son enfant au point d'avoir entraîné sa mort. L'avocate générale avait requis 12 années de prison

Le verdict est tombé une mère dont le nourrisson est mort de faim en 2015 à Saint-Pol-sur-Mer, dans l'agglomération de Dunkerque. Une peine de huit ans de prison a été prononcée jeudi par la cour d'assises du Nord. 

Agée de 34 ans, l'accusée avait fait une dénégation de grossesse, le cachant celle-ci à son compagnon et à ses deux enfants, avant d'accoucher seule dans sa salle de bains. Elle avait ensuite dissimulé le bébé dans son lit et l'avait nourri de yaourt, de compote et de camembert, selon ses enfants qui avaient fini par comprendre l'existence de l'enfant.

C'est son fils de 15 ans, qui avait retrouvé le nourrisson mort, et qui avait alerté les secours début février